Rejets d’eaux usées
Publié le - Publié dans : Mesure et suivi de la qualité des eaux

Les rejets d’eaux usées industrielles coûtent cher aux municipalités

Les rejets d’eaux usées des industries dans un réseau d’égouts municipal peuvent engendrer des coûts importants à la municipalité, notamment à la station d’épuration des eaux usées.  Ces rejets peuvent aussi détériorer le réseau de collecte ou affecter la performance d’une usine d’épuration.  Il peut devenir difficile pour la municipalité de respecter ses obligations quant à la qualité des eaux rejetées à l’émissaire de l’usine d’épuration. 

Programme de caractérisation des eaux usées industrielles pour un meilleur contrôle des coûts de traitement

De nombreuses municipalités ont adopté un programme de caractérisation des eaux usées rejetées par les industries aux égouts, comprenant des échantillonnages et des analyses. On détermine ainsi les concentrations de divers paramètres analytiques et on s’assure de la conformité des rejets aux normes prescrites dans les réglementations.

Les contaminants les plus fréquemment retrouvés dans les rejets industriels :

  • MES
  • DBO5
  • DCO
  • Azote
  • Phosphore
  • Huiles et graisses
  • Hydrocarbures pétroliers
  • Métaux
  • Phénols
  • Et bien d’autres

Ces échantillonnages et analyses d’eau usée s’accompagnent généralement de mesures en continu du débit, du pH et de la température des rejets, afin là aussi de s’assurer du respect de la réglementation. 

Un tel programme de caractérisation des rejets industriels permet alors d’identifier les volumes d’eau rejetés, les concentrations et les charges en contaminants, éléments qui peuvent ainsi être considérés dans la redistribution des coûts d’opération en traitement d’eau usée avec les utilisateurs industriels.

Les commentaires sont fermés.