Combien coûte une installation septique ?

Qu’il projette de refaire une installation septique vieillissante ou de bâtir une maison neuve, notre client nous demande souvent de lui conseiller l’installation septique la moins chère possible.

Dans une telle situation, nous pouvons l’aider à prévoir l’ensemble des coûts à débourser en fonction des étapes de réalisation du projet, à savoir : la conception, la construction, la surveillance et l’entretien.

En tant que professionnel, notre rôle est de guider le client dans le choix de l’installation de traitement adéquate pour son projet. Bien que ce choix puisse être commercial (entre plusieurs technologies de traitement par exemple), il dépend d’abord et avant tout des conditions de sol rencontrées. Ainsi, dans une région montagneuse où le roc se trouve à proximité de la surface, il ne sera pas possible de proposer un champ d’épuration conventionnel bâti dans le sol.

Lorsqu’il aura les plans de construction en main, le client devra s’adresser à des excavateurs pour obtenir des soumissions pour son projet. Les coûts de construction varieront selon plusieurs facteurs, dont le type d’installation septique, la taille de l’installation (qui dépend du débit d’eau à traiter), l’accessibilité du site, la disponibilité des matériaux à utiliser, le coût des équipements requis, etc. Impossible donc, pour le concepteur, de prévoir un coût précis pour les travaux; nous pouvons cependant donner une fourchette de probabilité en fonction du type d’installation proposée.

Dans la plupart des municipalités, l’inspecteur municipal se charge de faire la vérification de l’installation septique en cours de construction. Mais de plus en plus de municipalités exigent que les travaux soient surveillés par le concepteur et que celui-ci fournisse une attestation de conformité. Dans un tel cas, des coûts de surveillance seront également à prévoir.

Enfin, lorsque l’installation septique proposée comprend un système de traitement secondaire avancé ou un système de traitement tertiaire (Bionest, Ecoflo, Ecophyltre, Ecobox ou Enviro-Septic), le client devra conclure un contrat d’entretien annuel avec le fabricant et ainsi prévoir des coûts d’entretien en plus des coûts de pompage des boues de fosse septique.

En somme, se doter d’une installation septique peut coûter entre 10 000 $ et 30 000 $, en fonction de plusieurs facteurs. L’étape de conception est l’étape clé pour déterminer dans quelle partie de la fourchette de prix se situe votre projet.

Les commentaires sont fermés.