Résolution d’une problématique d’odeur de soufre dans une section d’égout sanitaire municipal

 

Le soufre est présent dans l’environnement sous différentes formes. Presque toutes ses manifestations gazeuses ont une odeur distinctive répugnante qui est facilement détectée par l’odorat humain. Et malheureusement, même dans des concentrations relativement faibles les émanations sulfureuses peuvent être dangereuses pour tous.

En plus des dangers pour la santé humaine, le soufre gazeux peut corroder plusieurs matériaux utilisés dans les ouvrages de collecte et d’assainissement des eaux usées, tels les métaux et le béton.

Des plaintes citoyennes à propos des odeurs de soufre

Dans le cas que nous vous présentons dans cet article, des citoyens se plaignent des odeurs de soufre dans leur domicile et à proximité d’un regard d’égout non-loin.

Plusieurs firmes de consultants ont été appelées en renfort pour diagnostiquer et résoudre le problème avec peu de résultat. Voici comment les professionnel(le)s d’Avizo Experts-Conseils ont réussi là où plusieurs ont échoué.

Diagnostic des odeurs de soufre émanant de regards d’égout sanitaire

Lorsque les fonctionnaires de la municipalité ont contacté Avizo Experts-Conseils, ils ont pu partager à nos experts de la gestion des eaux usées les informations suivantes à propos de la problématique :

  • Les plans des canalisations en amont du regard d’égout qui laissait échapper des émanations de soufre;
  • Des photographies de l’intérieur des canalisations à différents endroits;
  • Les résultats de tests à la fumée;
  • Les résultats de caractérisation des puits d’eau potable déservant le secteur à l’étude.

Détermination de l’information manquante pour proposer des solutions efficaces au problème de dégagement gazeux

Les photographies de l’intérieur des canalisations révèlent la présence de plusieurs régimes d’écoulement dans le secteur à l’étude. On y trouve des écoulements laminaires et des écoulements turbulents, des faibles et d’importants niveaux d’eau dans la conduite.

Les résultats des tests à la fumée ont permis de confirmer qu’il n’y avait pas de raccordement inversé entre les égouts sanitaires et les égouts pluviaux du secteur. La présence de raccordements inversés aurait pu amener des odeurs d’égouts vers les résidences du secteur.

L’équipe a même entretenu l’idée que les odeurs de soufre dont se plaignaient les résidents puissent provenir de l’eau de l’aqueduc. Mais les résultats des analyses de l’eau provenant des puits municipaux qui alimentent le secteur étaient tous négatifs pour la présence de soufre.

De plus, une inspection des équipements au poste de pompage a révélé l’absence de traces de corrosion caractéristiques des dégagements sulfureux.

Schémas avec un poste de pompage une consuite d'égout qui commence en montant se stabilise puis descend avec une forte pente. Il y a dégagement gazeux aux regards 41 et 42

La géométrie de la canalisation des égouts sanitaires est particulière avec des changements de diamètre importants et des dénivellations hors du commun.

Comment expliquer la présence de soufre gazeux aux regards 41 et 42 ?

Assez tôt dans le projet l’équipe émet l’hypothèse que les dégagements gazeux sont liés aux pompages des eaux sanitaires dans la canalisation.

Afin de vérifier l’hypothèse, les professionnels d’Avizo Experts-Conseils font installer des enregistreurs de gaz en des points stratégiques : dans la résidence affectée, à différents regards d’égout, dans le poste de pompage, etc.

Grapnique des mesures de débit au poste de pompage et de mesures des émanation sulfureuse

Graphe des mesures de débit au poste de pompage et d'émanations sulfureuses

Les données collectées par les enregistreurs de gaz sont superposées aux débits enregistrés au poste de pompage. Ainsi, l’équipe a pu constater qu’après une période de temps bizarrement constant après le début des épisodes de pompage les enregistreurs notent des dégagements gazeux aux regards d’égout numéros 41 et 42. Ce qui confirme l’hypothèse que les dégagements gazeux sont liés aux épisodes de pompage.

Solutions proposées pour résoudre la problématique de dégagement sulfureux

Parmi les solutions à envisager pour réduire au maximum les inconvénients causés par les émanations de sulfure d’hydrogène dans le secteur à l’étude, on trouve :

  • L’installation d’un système d’élimination d’odeurs de type VortexMC;
  • Le traitement de l’air à l’aide d’un système d’ozonation;
  • L’installation d’un système d’aération.

La solution préconisée par l’équipe nécessite un meilleur contrôle des conditions d’écoulement dans la conduite. On y parvient en modifiant la programmation des flottes de départ et d’arrêt au poste de pompage.

Schémas de la conduite sans le problème des émanations sulfureuses.

L’écoulement dans les conduites devient plus constant, on évite les coups d’eau et on réduit les risques qu’il y ait stagnation des eaux usées sanitaires à différents endroits dans la conduite.

Contactez un expert Demandez une soumission