Autres méthodes de mesure du niveau des boues dans des étangs aérés

Dans la plupart des situations, la méthode de mesure du niveau des boues au lecteur infrarouge avec validation à la roue de bicyclette est à favoriser. Mais il existe d’autres méthodes. Dans cet article, vous trouverez une description des méthodes avec une jauge à boue et au sonar.

Mesure de l’épaisseur de boue avec la jauge à boue

La jauge à boue est une longue perche creuse graduée. Elle est équipée d’un clapet qui se referme à l’aide d’un crocher relié à une corde qui court le long de la perche jusqu’à l’autre extrémité.

La jauge à boue peut être utilisée de différentes manières. On peut lire la mesure de la profondeur totale de l’étang sur les graduations de la perche.

En refermant le clapet, alors que la jauge est déposée verticalement tout au fond de l’étang, on peut collecter un échantillon de boue. Avec le clapet fermé, on peut remonter la jauge à boue et voir la distribution de la colonne d’eau et de boue.

Cependant, pour collecter l’échantillon de boue, l’utilisation d’une benne à boue est préférable.

Inconvénients de la jauge à boue pour la mesure directe de l’épaisseur de boue

Lorsque les boues sont denses, tout au fond de l’étang par exemple, et étant donné le faible diamètre de la jauge, il est difficile d’obtenir un échantillon représentatif avec la jauge à boue.

De toutes les méthodes de mesure, la jauge à boue donne les résultats les moins précis. Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) ne recommande pas son utilisation pour mesurer le niveau des boues dans les étangs aérés.

Mesure du niveau des boues au sonar

La mesure du niveau des boues peut également être réalisée à l’aide d’un petit bateau téléguidé équipé d’un sonar. Le sonar prend des mesures, ponctuellement ou en continu, pendant que le bateau téléguidé se déplace sur l’étang.

Schéma, un bateau téléguidé avec un sonar embarqué émet un signal haute-fréeuqnce qui est réfléchi par un voile de boues au fond d'un étang
Un bateau téléguidé équipé d’un sonar peut être utilisé pour mesurer le niveau des boues dans un étang aéré.

Le sonar émet un signal haute fréquence qui est réfléchi par le voile de boue. Le sonar enregistre le temps que le signal haute fréquence met à faire l’aller-retour entre le sonar et le voile de boue.

Comme la vitesse du signal est connue, on peut isoler la distance parcourue par le signal et obtenir une bonne estimation de la distance entre le sonar et le voile de boue.

Avantages et inconvénients de la méthode au sonar

Cette méthode de mesure du niveau de boues ne requiert qu’une seule personne qui n’a pas à aller sur l’étang pour obtenir une bonne estimation du niveau des boues.

La méthode au sonar prend beaucoup moins de temps. En revanche, certains se plaignent de la fiabilité de la méthode.

Qui plus est, on doit tout de même aller sur l’eau pour prendre les échantillons nécessaires à la détermination de la siccité et, le cas échéant, à l’analyse de toxicité.

Quand devrait-on utiliser un sonar pour mesurer le niveau des boues ?

L’utilisation du sonar est recommandée par le MAMH pour la mesure du niveau des boues sur des étangs de grandes dimension, c’est-à-dire des étangs de plus de 5 000 m2 au fond.

Pour de pareils étangs, on doit effectuer des centaines de mesures. La mesure au détecteur infrarouge, avec ses deux techniciens ou techniciennes embarqués dans une chaloupe, devient onéreuse.

Qui plus est, il est difficile pour les techniciens ou techniciennes de bien positionner l’embarcation lorsque les distances avec la berge sont si élevées.

Échantillonnage des boues

Peu importe la méthode utilisée pour mesurer le niveau des boues dans un étang aéré, on devra de temps à autre échantillonner les boues. Les échantillons permettent de déterminer la siccité des boues et d’estimer le tonnage de boues sèches qui serait généré lors d’une éventuelle vidange de l’étang.

Contactez un expert Demandez une soumission